Montréal

Vivre à Montréal, Habiter à Montréal : Le Canadian Dream !

Une ville francophone de 1,5 millions d’habitants en plein coeur de l’Amérique : Pas de doute, Montréal a de nombreux atouts pour séduire les petits français que nous sommes !

Vivre à Montréal

Ah, Montréal. Cette ville qui fait rêver de plus en plus de français, comme le prouve l’explosion des demandes de PVT, ces précieux 6750 sésames qui permettent aux français de partir découvrir le Canada pendant un an, et, la majorité du temps, Montréal. Preuve en est de la popularité du Québec : Cette année, les 6750 visas se sont écoulés en … 48 heures ! Il avait fallu près de … un semestre (!) en 2006. Mais, avant de parler plus en détails de vivre à Montréal, je vous laisse découvrir cette vidéo de Montréal qui devrait vous faire rêver :

Découvrez mon nouvel article sur Montréal en cliquant ici : Que visiter à Montreal ? 

UNE VILLE OUVERTE SUR LE MONDE

Cette ville si cosmopolite, si américaine, si européenne à la fois. Cette ville si sécurisante, si apaisante. C’est sûr, Montréal dispose de très nombreux atouts afin de vous séduire. Vous avez envie de sauter le pas et de vous rendre de l’autre côté de l’Océan Atlantique chez nos cousins québecois ? Cet article est alors fait pour vous ! J’ai eu la chance de vivre quelques mois la-bas, alors j’espère pouvoir vous donner un intérêt à cette ville. Je vous préviens, vous risquez d’avoir envie de partir.

Montreal en quelques chiffres

Avant de vous donner définitivement l’envie de vous éxiler dans l’unique métropole francophone d’Amérique du Nord (rien que ça), je me dois de vous présenter cette dernière. Voici donc quelques chiffres pour introduire Montréal.

  • Ville de 1,5 million d’habitants pour une métropole de 4 millions d’habitants
  • 4 lignes de métro dont 68 stations
  • Une température alternant entre le chaud (21° en moyenne en Juillet) et le … moins chaud (-10° en moyenne en Janvier)
  • Montréal est la seconde ville d’Amérique du Nord concernant le nombre d’étudiant par habitant.
  • 189 lignes d’autobus, dont 20 de nuit

Cet article est donc pour moi l’occasion de vous présenter la vie à Montréal, habiter à Montréal, bref, passer de l’autre côté de l’Atlantique pour y rejoindre nos cousins Quebecois.

Montréal

Coût de la vie à Montreal

Comment ne pas commencer par une problématique simple, à savoir connaitre le coût de la vie à Montréal ?

C’est évident, le coût de la vie en France n’est pas le même qu’en Amérique du Nord. D’abord, le salaire horaire minimum est de 9,90 dollars canadiens, sauf pour les employés payés au pourboire, pour qui le salaire est de 8,55 dollars de l’heure (le pourboire étant « obligatoire » en Amérique du Nord, ils se rattrapent plutot facilement en récupérant 15% en moyenne de l’addition !). A Montréal, le logement n’est pas si cher. A Montréal, les « chars » (comprenez, les voitures, truestorydealwithit) sont moins chers. A Montréal, l’essence est (encore) moins chère. Mais la nourriture est plus chère,  tout comme les sorties cinéma (minimum 11 dollars, ce qui ne choquera pas les plus parisiens d’entre vous cependant) par exemple. Le coût de la vie n’est donc pas totalement éloigné de l’européen, même si on a tendance à vivre mieux avec moins d’argent selon moi.

D’ailleurs, on peut aussi se demander comment se rendre à Montréal. Pour cela, je vous conseille la compagnie Air Transat. Je l’ai prise par deux fois pour me rendre à Montréal est les prix étaient vraiment plus attractifs que d’autres compagnies … J’ai donc pu me rendre en Juin à Montréal pour 450 euros au départ de Paris. Mais c’était le même prix pour des villes de province ! 🙂

Des activités à l’américaine

Grâce à ces activités américaines disponibles en pleine ville : Cinéma gratuit, avec pop corn gratuit (et merde, c’était du salé!), en plein air sur le vieux-port, oui monsieur. Représentations du cirque du soleil partout en Montréal, oui monsieur. Les possibilités de se divertir, de bouger sont nombreuses à Montréal, surtout si vous vous y rendez en Mai-Juin, à ce moment si particulier ou l’ensemble des festivals s’enchaînent : Du festival des francopholies ou Grand Corps Malade chante son amour pour Montréal (voir vidéo en fin d’article), jusqu’au festival international de Jazz (c’est Ray Charles lui même qui donne le coup d’envoi de la première édition en 1980…si ça c’est pas la classe).

Vieux-Port Montréal

OÙ HABITER À MONTREAL

Montréal est une immense ville de 365km2 . Vous ne trouvez pas ca si grand? A titre de comparaison, Paris ne fait « que » 105 km2 ! Et bim ! Autant vous dire qu’il y a de très nombreux endroits ou vous pouvez résider. Chanceux que vous êtes, vous tombez sur un article de quelqu’un qui a vécu déjà 5 mois à Montréal … Voici mes bons plans !

Notre article sur « Que visiter à Montréal » vous présente de nombreuses activités à faire quand vous irez/si vous habitez à Montréal !

Il y a beaucoup de quartiers à Montréal qui sont très sympa. En fait pour comprendre Montréal, il faut réfléchir en terme d’Est et Ouest par rapport à la rue Saint Laurent. Vous pouvez regarder sur un plan (plus bas), et imaginer que la rue Saint Laurent trace une ligne Nord Sud (même si ce n’est pas tout à fait le cas, c’est plutôt Nord Ouest/Sud Est, mais c’est comme ça que les Montréalais voient Montréal). Tout ce qui est à l’est de Saint Laurent est appelé l’Est, et tout ce qui est à l’Ouest… Bref, vous comprenez le concept. Grossièrement, l’Est est francophone, tandis que l’Ouest est anglophone.

De nombreux quartiers à conseiller

Tout d’abord, privilegiez les lignes oranges et vertes du métro. Le centre-ville downtown se situe entre Guy-Concordia et Place des Arts (vous savez, la ou il y a tous les festivals dont je viens tout juste de vous parler!). Les français, quand à eux, habitent majoritairement sur « le plateau », ancien quartier favori des artistes très sympathique, et ce dernier est situé sur Mont-Royal. Vous l’avez compris, si vous souhaitez éviter à tout prix vos compatriotes, n’habitez surtout pas la-bas. A l’inverse, si jamais vous ne vous sentez pas d’habiter totalement coupé de vos racines, cela pourra être intéressant !

J’ai personnellement habité à Laurier, en collocation avec un quebecois, et deux australiens, qui étaient d’ailleurs tous très sympathiques. Je ne regrette en rien d’avoir choisi de réaliser une immersion totale concernant mon logement, car je travaillais et je sortais avec des gens de partout dans le monde … Ce qui, je vous l’accorde, peut être logique étant donné que je suis à l’autre bout de l’Atlantique. Cependant, on se fait plus facilement des amis français à mon sens, mais vous verrez cela par vous-même !

Voici un aperçu d’ou se situe le quartier Laurier. Comme vous pouvez le constater, cela n’est pas loin du centre-ville mais aussi du « Plateau » ou se situent bon nombres de français … Ça reste proche de Downtown, environ 20 minutes de métro ! J’ai préféré Laurier à d’autres quartiers pour son côté plus résidentiel, et le rapport qualité/prix intéressant à mon sens (je payais 450$ pour une grande chambre dans un grand appartement!).

Sinon, je peux aussi vous conseiller d’habiter dans « le Village« . Le quartier bouge, proche de tout, un point central pas trop loin de beaucoup de choses. Officiellement, il s’agit du quartier gay de Montréal donc beaucoup ont une réticence à y habiter (à tort), ce qui explique qu’on y trouve des prix plus bas que dans beaucoup d’autres quartiers pour des apparts souvent plus neufs.

Enfin, le Vieux-Port est aussi très mignon et regorge de rues très jolies, mais il reste relativement hors-de-prix … Mais n’hésitez pas à y aller pour vous y balader, ou écouter ces artistes chanter en début de soirée sur la magnifique place Jacques-Cartier.

Le Budget

Pour 500$ tout inclus en coloc’, vous devriez être capable de trouver quelque-chose de vraiment bien. Je vous conseille de vous fixer un budget de 400$, et d’aller jusqu’à 500$ si vous trouvez quelque-chose qui en vaut la peine. Dans tous les cas, vous aurez deux sites en fin d’article pour trouver de très nombreuses offres de logement ! Souvent le prix inclut seulement le logement, et tous les frais sont partagés de façon égale entre tous les colocs.
Pour conclure cet article, je souhaiterais vous dire une chose. Vous l’avez peut-être compris, je suis tombé amoureux de Montréal. J’y retournerai, c’est sûr. Y vivre, une année, voire plus. Mais vous ne pouvez pas assez apprécier votre pays, que quand vous l’avez quitté. Vous êtes prévenus, la France vous manquera sur certains points (gastronomique, notamment). Le principal, c’est qu’elle ne vous manquera en rien sur le reste. Si vous ne pouvez pas y habiter, pour sûr, passez-y lors d’un tour du monde !

Pour aller plus loin :

  • Notre dossier VIVRE A qui vous donnera sans doute envie de bouger,
  • Encore plus de chiffres sur Montréal
  • Pour trouver votre appartement, http://montreal.kijiji.ca/ est votre meilleur ami de recherche. Sinon craigslist.com est une autre bonne source.
  • Si vous voulez plus d’informations concernant le coût de la vie au Québec et à Montréal, n’hésitez pas, consultez ce dossier « Cout de la vie au Quebec«  réalisé par le gouvernement quebecois qui est très complet !
  • Un groupe Facebook rassemblant de nombreux français pour avoir de nombreux conseils et un pied-à-terre
  • Notre article sur « Que visiter à Montréal » qui vous présentera de nombreuses activités à faire quand vous irez/si vous habitez à Montréal !

 A vos oreilles …

Fondateur du blog
  1. Montreal m’a toujours attirée, ça à l’air très sympa sur le papier, après quitter la famille et tout, c’est une autre chose 🙁 Je pense plus y aller pour une semaine.

      1. Bonjour, je vais finir mon bac pro commerce cette année et je ne sais pas quoi faire ni ou aller Ne parlant pas du tout anglais est-ce que trouver un travaille de vendeuse à Montréal sera possible ?

  2. Moi ce qui me bloque, c’est de tout quitter, pas specialement la famille mais surtout « une situation » qu’on ne construit pas du jour au lendemain, travail, voiture, meubles et j’en passe…
    Je suis assez matérialiste donc c’est effrayant.

    Mais je me pose la question de retrouver du travail une fois sur place, retrouve-t-on dans la même branche, certains métiers sont peut-être plus recherchés non?

    1. Hello Jean-Sebastien,

      En effet, je comprends ta problématique. Pour te « rassurer », je peux prendre mon exemple : Si je reste en France, je vais débuter avec un salaire avoisinant les 30k euros. Si je débute ma carrière au Canada et à Montréal, ca sera plus aux alentours de 50k $…

      Dans quelle branche es-tu ? Les ingénieurs sont par exemple trèèèèèès appréciés Outre-Atlantique ! Mais tous mes amis rencontrés sur place ont trouvé facilement du travail.
      Même les « petits boulots » sont bien payés : Un serveur gagne environ 2 000 $ par mois ! (grâce aux tips notamment)

      Bonne fin de WE, et n’aies pas peur de l’aventure 🙂
      Bruno

  3. Ping : Une photo de New-York qui donne le vertige |
  4. Le Canada, pour y etre allé plusieurs fois, reste un de mes rêves de lieu de residence. J’ai rencontré pas mal de français là-bas, qui étaient parti pour quelques mois à Montréal. Et puis… ils y sont encore ! Et encore…
    C’est juste pendant les longs mois d’hiver ou la vie sous terre doit etre assez pesante.

    1. Hello et merci pour ton commentaire,

      Il y a vraiment de quoi faire l’hiver, entre les très nombreuses patinoires et les festivales comme « Igloofest » 🙂
      Le froid est tenace, mais les canadiens savent se protéger d’une bien meilleure façon que nous !

  5. Alala le Canada… certainement mon meilleur voyage ! Et pourtant j’en ai fait des voyages !
    C’était le pays de mes rêves avant d’y aller faire un stage de 3 mois et je n’ai pas été déçue ! Je souhaite à tout le monde d’y aller au moins une fois 😉

  6. Ton site est très bien et confirme notre envie de partir vivre la bas,mon amie et moi même..on fini de rénover notre maison ,on vend et s’envole à Montréal. Merci

    1. je rêve de vivre à Montréal mais j’ai peur, j’ai peur de ce changement, à part ma famille je n’ai rien de précieux à laisser, mais j’ai peur…
      rassure moi!!

        1. perso j ai habité 6 ans a montreal. retour en france en 2009 et je dirai que ce fut la plus belle connerie que j ai faite….en france je n arrive pas a m y faire avec que des pbs de boulot. stress++ vie chere et merdique… en conclusion je repars d’ici 2 semaines. tentez l’experience et faites vous une idee.

  7. Bonsoir,

    Article très intéressant. Je suis actuellement étudiante en psychologie puis serveuse à temps partiel, mon ami est ingénieur informatique. Nous aimerions nous installer à Montréal, par contre je ne comprends pas très bien le système des visas, comment ça se passe? Ce sont des visas renouvelables ou est-ce qu’ils en existent des « définitifs »?

  8. Je viens de tomber sur ton site, félicitation 🙂
    Montréal mais aussi le Quebec et le nord des EU m’ont toujours fait révé, à l’inverse de certain, partir, tout lacher pour y vivre ( 3/5/10 ans) n’est pas un problème pour moi. Là ou je bloque c’est en terme de capital culturel. Me faut juste attendre la fin de mes études :'(

  9. Bonjour bruno

    Je m’appelle sébastien,40 ans ,de Tours en indre et loire,j’ai deux filles et ne suis pas marié avec leur mére(pas encore!!)
    Ma famille et moi souhaitons partir en amérique du nord et nous avons une certaine préférence pour cette partie du continent.
    C’est un vieux rêve,comme beaucoup de personnes,mais après un drame vécu il y a maintenant 10 ans,nous voulons définitivement et fermement tourner cette mauvaise pages de notre vie et en ouvrir une nouvelle dans ce bel endroit du globe.
    Sais-tu si il y a des endroit du pays plus propice à l’emploi et à l’intégration?
    Nous parlons l’anglais scolaire et reprenons depuis peu des cours d’anglais.
    La monde rurale me plait également beaucoup.
    Je suis dans la logistique,je gère une petite entreprise de transport spécialisée dans le convoi exceptionnel mais je conduis toujours mes camions et donc retourner sur la route de me dérange absolument pas.
    Ma femme a 34 ans ,secrétaire et commerciale sédentaire et mes deux filles ont 4 et 9 ans.
    Merci pour tes réponses.
    Cordialement
    Sébastien

    1. Bonjour Sébastien, et merci pour ton commentaire intéressant.
      Tu sais, il n’y a pas de lieu particulièrement propice en soit. Souhaites-tu vivre dans un monde uniquement anglophone ? Ou tout de même rester en partie dans le domaine du français ? Si c’est la deuxieme solution qui te motive le plus, le Québec sera le parfait milieu pour toi !
      L’emploi y est plutôt bon, et la croissance meilleure qu’en France.
      Alors, n’hésitez plus. Pourquoi pas vous y rendre une première fois en touristes pour voir si cette partie du globe vous donne envie ? 😉

    2. bonjour , je viens de lire votre commentaire , je voulais savoir si vous aviez pu réaliser votre projet de partir vivre au canada ? je vous demande ça car avec ma famille nous voudrions partir vivre a Montréal nous sommes de Bretagne , en apprendre de votre parcours merci a vous

  10. Bonjour,

    Originaire de Paris et après avoir vécu 20 ans à Paris je décide de changer d’air et commencer une nouvelle vie outre-atlantique. Le Canada est un pays qui m’attire simplement pour son côté vaste et nature. Maintenant j’écris ici pour connaître les différentes étapes à faire pour lancer le processus de divorce à la France et me marier avec le Canada. Je suis dans le marketing de réseau donc je n’aurai aucun problème à developper mon affaire là-bas…

  11. merci pour toutes ces informations. mon fils désire partir a Montréal travailler mais il ne parles pas anglais et ne connais personne. es ce possible a votre avis

  12. BONJOUR
    je commence un dossier d’immigration pour m’installer à Montréal avec ma fille
    Je suis artiste et professeur de FLE
    Je sais que c’est pas facile de s’y installer mais moi c’est ce que je veux! merci pour ce dossier car il m’aidera à chercher. Je pars dans un premier temps en Avril pour une semaine, repérer postuler, échanger.
    Si vous avez quelques conseils je suis preneuse!

    merci

    laetitia

    1. Bonjour Laetitia,
      Je suis dans la même situation que toi. Ma fille souhaite faire ses études (BAC+5) à Montréal et je veux profiter de l’occasion pour déménager dans cette belle ville et ce magnifique pays. Je suis expert en formation, commercial et management.
      Ou en es-tu actuellement ? Es-tu désormais installée à Montréal ?
      Je serais ravie d’avoir de tes nouvelles…. 🙂
      Dans l’attente,
      Bien à toi
      Valérie

  13. Bonjour,

    Merci pour tous les conseils, cette ville m’attire énormément. Je viens de boucler mon dossier, il ne reste plus qu’a l’envoyer!!!

    La partie concernant le logement et tes explications sur Montréal a attirées mon attention. je souhaite trouver un logement dans la partie anglophone. qu’elles sont tes conseils? le cout du logement?
    je trouve qu’apprendre à parler anglais et savoir que l’on peut parler français est particulièrement intéressant.

    1. Hello Cynthia,

      Comme expliqué dans l’article, la partie anglophone se situe plus à l’Ouest de la ville, à toi de découvrir cette partie à ton arrivée et de choisir ou habiter en fonction de ton feeling avec les quartiers 🙂
      Cependant, si tu veux vraiment apprendre l’anglais, une destination anglophone sera plus approprié (type Toronto) …

      A toi de voir ! Beaucoup de bonheur pour ton prochain voyage, et n’hésites pas à donner des nouvelles 🙂

  14. bonjour je m’appelle julie et je suis aide soignante je voudrait savoir si ça vaut le cout de tenter ma chance a montreal ??? merci

    1. bonjour Julie ,je suis également aide soignante ,et ma décision est prise ,je vais m’installé a Montréal ,de plus le métier fait parti des emplois recherché et leurs appellations est « prédisposé au bénéficiaire  » et compte continué pour des études d’infirmière ,d’ailleurs il y’a Le chum grand centre hospitalier universitaire ,et pouvoir travaillé dans un pays,ou règne le respect ,l’humanité la gentillesse ect… ne peu que être bénéfique,les démarche vont être longues mais je suis détermine,d’ailleurs j’avale toutes informations !!c’est mon passe temps !! mais je vais commencé par essayé de décroché un poste en m’y rendant sur place prochainement avec tout un dossier « emploi »c’est plus facile et judicieux de rencontrer les employeurs sur place,sinon il y’a aussi le salon de l’emploi 2 fois par ans 1 a PARIS le 31 mai et 1 er juin et le second a bruxelles le 3 juin (il faut postulé avant au offres d’emploi sur internet qu’ils mettront en ligne quelques temps avant et si on est sélectionné par les employeurs on reçois une convocation (seul condition pour participé au salon ! voila pour c’est quelques infos a bientôt le l’éspère

  15. Bonjour Bruno,

    Bravo pour votre article qui donne beaucoup de renseignements sur la ville de Montréal que j’adore. J’y suis allé 7 fois et, c’est décidé avec ma femme, nous allons y émigrer.

    J’aime l’état d’esprit nord-américain et, notamment, la politesse des gens dans l’espace public et le respect du matériel mis à la disposition du public.

    Vous évoquiez le manque de gastronomie française, justement, je souhaite travailler là-bas dans ce domaine !!!

    Merci à vous.

    1. Après 7 fois, voici un très beau choix ! Félicitations pour ce départ, et donnez-moi des nouvelles 🙂
      N’hésitez pas si vous voulez vous faire interviewer, votre parcours peut en intéresser plus d’un !

  16. Alors nous , nous sommes une petitefamille avec 3 enfants en bas age et malgré quelques commentaires sur des forum en disant que partir avec des enfants et très compliqué , ba ça nous fait pas peur on va tt quitter et tenter notre chance noussommes encore jeune donc on profite !! Lol et puis ils auront un bel avenir la bas 🙂 merci pour l article ça m aide beaucoup 😉

  17. Bonjour,
    Mon reve était de visiter Montréal et je l’ai fait le week-end dernier. Bref séjour mais intense. J’ai simplement eu une déception concernant la propreté de Montréal et les nombreux tags qui pour moi la défigurent. Qu’en pensez-vous ? Je suis surtout restée sur le plateau, vu les rues adjacentes. Merci en tout cas de ce bel article.

    1. Bonjour Pascale,
      Je n’ai pas eu cette sensation, mais il faut dire que je vois les tags comme une forme de street art plutôt que comme une vandalisation (selon la beauté des tags, bien entendu).

      Concernant la propreté, j’ai trouvé la ville très propre, bien plus que la majorité des villes françaises !

      Sinon, en un weekend, ca a dû être plutôt court non ? 🙂

  18. Coucou Bruno,
    Merci de votre réponse. Ca me rassure car je n’arrête pas d’y penser, avec l’envie d’y retourner. Et vous avez raison c’était tellement court mon voyage que je n’ai pu me faire qu’une toute petite idée de Montréal.
    Pour mon deuxième séjour, je prendrai beaucoup plus de temps car ça reste la ville de mon coeur.

  19. Travailler aussi au canada représente un rêve pour plusieurs étrangers, qui désirent faire carrière dans ce merveilleux pays.

  20. Très intéressantes ces quelques informations. Je suis au début de ma réflexion sur un projet d’expatriation avec ma femme et ma fille. J’y pense depuis plus de 10 ans et la conjoncture actuelle, + la perte de boulot de ma femme+ un mauvais choix professionnel qui me bloque sur une voie de garage, le tous ensemble, nous motive a explorer ce genre de projet.

    Merci encore…

  21. Bonjour,
    Tout d’abord merci d’avoir créer un site comme cela.
    J’aimerai partir à la fin de mes etudes , d’ici 1 ans voir 2 maximum aller vivre un an en PVT tout d’abord pour voir comment cela se passe, car cette ville m’attire bcp mais je n’y suis jms aller.
    Je suis dans la finance, plus particulièrement dans la gestion des risques. En france les offres d’emplois dans ce domaine se font rare, j’aimerai savoir si ce secteur est à la recherche de « jeune travailleur » . Si il est possible de trouver rapidement un bon emploi afin de s’y installer confortablement et peut être définitivement.
    Cordialemet

  22. Je souhaite partir avec mon fils âgé de 12 ans sur Quebec ou Montréal, je ne sais pas où aller exactement! Ici en France je ne suis qu’une simple secrétaire, j’aimerai savoir comment me diriger sur un emploi, hébergement, et par où commencer. Je me sens perdue car j’ai lu que la limite d’âge était 47 ans, j’en ai 46. Très compliqué ! Qui peut m’aider correctement sans passer par des organismes qui ne me demande que de l’argent.

    Merci de me renseigner !

  23. Bjr, je souhaite m expatrier au canada pour travailler dans le transport routier marchandises ! Metier que j exerce dja en France .y a t il des debouches dans ce secteur d activitee

  24. Je m’appelle Samantha, je suis coiffeuse de BP, je suis Française (Parisienne) et Libanaise, j’ai 19 ans.
    Dans deux ans (après le diplôme de BP coiffure, puis le diplôme de BM coiffure), je vais vivre à Montréal en Canada pour être Canadienne, créer l’entreprise privée (le salon du coiffure), et aussi pour mon bien. En plus, j’ai une famille qui habite là-bas. Mais avant, je n’ ai pas réfléchi car je croyais que je vais perdre ma famille, ma meilleure amie, mes proches amis en France si je vais vivre en Canada. Alors que non, je ne vais pas les perdre, je garde mes contacts avec eux en France. En tout cas je pense qu’à mon avenir, mon bonheur, mon vœu (je veux y vivre depuis toute petite), c’est tout. Je sais depuis longtemps que le Montréal est meilleur, sympathique, parfait, moins chère pour le logement, etc, mais pas les nourriture bien sur je sais, etc. Ma famille de Canada me l’a tout raconté. Mais là-bas, y’a pas de l’assurance pour les handicapés parce que moi je suis malentendante, alors que ce n’est pas si grave, je vais y vivre quand même pour réaliser bien mon rêve. Comme ma maman m’a dit que je ne vais pas gâcher mon rêve.
    Et merci de m’informer tout ce que tu dis sur celui-ci, pour que je vais encore plus apprendre et découvrir.
    Cet août, je serai en vacances, et je vais y aller pour visiter avant, découvrir, voir ma famille, et tout.

  25. Bonjour, je suis étudiante en mode. Et je me suis suis inscrite à l'uqam. Tu connais cette fac? Enfin je veux dire tu sais si elle est bien dans mon domaine?
    j'aimerais bien si ca ne te dérange pas te poser quelques question sur montréal, donc si tu avais un mail ou quoi…

  26. Salut Bruno!
    Je suis bien heureuse que tu ai autant appréciée Montréal.
    C'est ma ville native, et malgré touts les voyages que j'entreprends, j'en suis toujours aussi amoureuse moi aussi.
    Cependant, fait attention.
    (Je dis ça avec une grosse tendresse, t'en fais pas, ton article est très mignon)

    Juste le titre m'a un peu écorché le coeur… Canadian Dream?
    En cinq mois t'as pas remarqué que le Québec était très très loin d'être canadien et vise versa?
    Montréal devient de plus en plus anglophone, notre francophonie est en danger. Soyez conscient que nous ADORONS vous voir, vous français, débarqué sur notre petite île de Montréal avec le même langage que nous. D'appeler tout ça un 'Canadian Dream' revient un peu à l'insulte pour moi. Montréal est une ville, comme tu l'as si bien dit, remplie d'une culture rare et puissante. Mais, elle est en danger. C'est d'ailleurs une bien meilleur raison pour le peuple français de s’intéresser à Montréal. Nous cherchons à se rendre indépendant du reste du Canada depuis des siècles, et ce projet n'est pas mort bien au contraire.

    Fait aussi attention quand tu parles de quartier anglo/franco. Ce n'est pas à prendre à la légère… Nous tentons de ne pas accroître les 'Quartiers linguistiques' pour une meilleur mixité.
    Et, ah oui, le quartier Gay est craint non pas pour ses nombreux occupants homosexuels (haha ils sont pas très vilains) mais plutôt pour sa mauvaise manie à se transformer en gros rave a 2 du matin l'été… Le taux de drogue, de prostitution, d'itinérants et d'agressions est quand même le plus élevé avec Hochelaga Maisonneuve… Alors, il n'est pas craint sans raison haha. Reste que, tu as raison, ce n'est pas cher du tout et il a certains coin très mignons.

    Notre culture est très particulière, et je vous jure que tout voyageurs peut y trouver un réconfort à Montréal. Merci pour ce bel article,
    🙂
    xox

  27. salut.jador canada et mon réve immigré a ce pays mais je ne sais pas quelle est les demarches qui suivre pour immigration au canada jatend votre aides merci.

  28. Et ben ! Moi qui pensais voir des commentaires de témoignages de personnes qui vivent ou ont vécu à Montréal, je constate qu’il y a un paquet de personnes qui pensent que c’est l’Eldorado !

    La vie est différente là-bas. Il y a beaucoup de galères, aussi bien pour les Français que les Québécois. Je suis de nature optimiste mais faut aussi être réaliste et ne pas croire tout ce que raconte TF1 ou M6 en disant que c’est la fête là-bas !

    Quitter la France dans l’idée de fuir ses problèmes, ne fera que les transposer là où on va.

    By the way, thanks pour l’article dude ! 😉

  29. Les villes canadiennes m’ont toutes surprises. Je pensais que j’allais y être un peu hermétique, plus touchée par la nature, et à chaque fois que je posais mes valises je découvrais une ville où j’avais envie de vivre.

    Montréal, j’y ai passé deux mois, et je suis encore incapable d’écrire quoi que ce soit sur cette ville. Vancouver m’a totalement bluffée, je crois que c’est là que je voudrais vivre, tout en ayant une petite cabane au milieu de nulle part, dans le Yukon ou le Saskatchewan.

    Bonne continuation mister!

    NowMadNow

    1. Merci pour ton commentaire !

      Vancouver, j’en entends vraiment toujours beaucoup de bien, il faut que j’y aille absolument … Le seul problème, c’est que pour y vivre, le décalage horaire et la distance avec la France notamment reste compliqués à gérer contrairement à Montréal qui est moins loin et plus accessible donc.

      Au final, tu as pensé quoi de Montréal du coup ? 🙂

  30. Le Canada, pour y etre allé plusieurs fois, reste un de mes rêves de lieu de residence. J’ai rencontré pas mal de français là-bas, qui étaient parti pour quelques mois à Montréal. Et puis… ils y sont encore ! Et encore…
    C’est juste pendant les longs mois d’hiver ou la vie sous terre doit etre assez pesante.

  31. Bonjour,
    Je suis dans le domaine aérien et j’ai trouvé une formation dans ce domaine qui m’interesse vivement. Cependant pour pouvoir y accéder, je dois être citoyenne canadienne ou détenir un visa permanent….
    Penses-tu qu’il me sera possible d’obtenir ce visa permanent? Je n’y connais pas grand chose. Mon projet étant d’aller m’installer à Montréal dès que possible.
    Merci de ton retour!

  32. Bonjour,

    Merci pour tous les conseils, cette ville m’attire énormément. Je viens de boucler mon dossier, il ne reste plus qu’a l’envoyer!!!

    La partie concernant le logement et tes explications sur Montréal a attirées mon attention. je souhaite trouver un logement dans la partie anglophone. qu’elles sont tes conseils? le cout du logement?
    je trouve qu’apprendre à parler anglais et savoir que l’on peut parler français est particulièrement intéressant.

  33. Ton article donne vraiment envie d’y aller mais tout de même ne fait-il pas trop froid en saison hivernale ? Avec de telles températures, il faut prévoir un sacret budget pour se chauffer, et côté circulation/transport la ville n’est-elle pas paralysée avec toute cette neige ? (Quand on voit la situation à paris dès qu’il tombe quelques flocons ça fait un peu peur)
    En tout cas en été, ça à l’air vraiment chouette. Les français sont-ils bien perçus à Montréal ? en voyant le nombre de résidents français qui quittent le pays pour aller s’installer au Québec, je me dis qu’ils doivent nous voir un peu comme des envahisseurs…

    1. Hello Olivier,

      Je vais bientôt sortir un article sur Montréal en hiver, étant justement retourné la-bas début février dernier pour une petite semaine 🙂
      La circulation est bien meilleure que dans des villes comme Paris justement, car Montréal a de grands moyens pour prévoir la neige !
      Les français sont plutot bien perçus mais les quebecois aiment nous taquiner (« maudits français ! »)… En même temps, c’est reciproque 🙂

    2. J’ai passe quelques temps a Montreal et tout le monde s’attend a ce que l’hiver soit la periode la plus difficile de l’annee alors que bien couvert on n’a pas froid. En plus c’est tellement sympa de faire sa trace dans la neige en partant au boulot.
      Ce dont on parle moins c’est de l’ete pendant lequel il peut faire tres chaud car l’air est tres humide et du printemps, periode ou la temperature se releve mais ou le ciel se couvre et ou il se met a pleuvoir pendant plusieurs semaines.

      Si vous avez l’opportunite d’aller y vivre quelques temps, n’hesitez pas! Surtout si vous venez de sortir des etudes, vous trouverez votre premiere experience bien plus facilement qu’en France.

  34. Salut. Ton site et super !
    Je vais m’installer en Aout à Montreal pour étudier à l’école nationale de cirque et ma copine veut venir avec moi. J’ai un permis d’études mais elle n’a rien. Est-ce, à ton avis possible qu’elle vienne en tant que touriste pour chercher du travail sur place ? Et combien de temps peut on rester sur le territoire en tant que touriste ?
    Merci d’avance et bonne soirée !

  35. ◦Ville de 1,5 million d’habitants pour une métropole de 4 millions d’habitants
    —> conflit permanent franophones/anglophones

    ◦4 lignes de métro dont 68 stations
    —> regulierement en panne et hors de prix.

    ◦Une température alternant entre le chaud (21° en moyenne en Juillet) et le … moins chaud (-10° en moyenne en Janvier)

    —> avec humidex, -40 en hiver et +40 en ete

    ◦Montréal est la seconde ville d’Amérique du Nord concernant le nombre d’étudiant par habitant.

    —->Le gouvernement Charest est quand meme tombé l’année derniere a cause des couts de l enseignement…

    ◦189 lignes d’autobus, dont 20 de nuit
    —-> toujours plein, ou ne passent simplement pas.

    c’est beau de nous parler d’une ville fabuleuse! c’est aussi la puanteur des ruelles en ville avec leur poubelles. La pauvreté dans la rue, la surconsommation des autos avec la pollution
    Pourquoi ne parles tu pas du climat politique, imposition ou taxation? Quand meme le seul endroit ou il y a une taxe sur la taxe !

    Je trouve drole de rencontrer des pvtistes qui veulent immigrer au Qc et au bout de deux ans, ne trouvent pas de travail parce qu’ils ne sont pas bilingues ou trop exigents.

    Je lis que des francais se plaignent de l immigration dans leur pays, et en arrivant ici, ne leur parle pas de l histoire du Qc, ils s en foutent!
    s’etablir dans un pays, c’est aussi s’integrer et assimiler ce pays…

  36. Montréal est une ville très accueillante. De nombreux français partent tenter leur chance au Canada malgré un hiver rude 🙂

  37. Ray Charles est mort il y a 10 ans donc ça m’étonnerais qu’on le croise au festival.
    Mais pas mal l’article pour une première « introduction »

  38. Désolé pour la réponse tardive Agathe. Désolé, je ne connais pas du tout le niveau de cette université. Concernant les questions, hésite pas à les poser en commentaire directement, ca peut intéresser beaucoup de monde 🙂

  39. J’ai quelques tuyaux pour les cousins métropolitains qui voudraient s’installer à Montréal. La première chose à établir pour un arrivant est: vivre avec ou sans auto . Si vous êtes un universitaire,pas besoin d’auto . UQAM , Univ de MTL et les Univ anglophones sont toutes bien servies par le métro. Si vous avez l’intention de circuler d’une banlieue à l’autre ,il est presque certain que vous aurez besoin d’une auto . Donc , pour un emploi dans un gratte ciel dans le centre-ville ça vaudrait la peine de payer plus pour se loger tout près et de récupérer temps et argent ! Si il fait -30 dehors , il fera toujours 20 Celsius au niveau du quai ! Quand on vous donne le prix mensuel du loyer , demandez toujours si le chauffage est inclus . Il se construit beaucoup de « condos » au centre-ville . Pleins d’appartement haut de gamme à louer par des acheteurs qui ont choisis l’immobilier comme investissement. Voir le site kijji . un mot clé serait disons : rue de la Montagne à louer… Aussi, n’oubliez pas qu’avant de prendre une décision vous n’avez qu’à mettre l’adresse du logement dans Google et cliquer sur « Google map street view » . Toutes les rues de Montréal s’y trouvent…

  40. Potin : en ce moment au centre-ville de MTL , louer un appart de bonne qualité , 2 chambres $ 1 500 par mois serait le maximum . Quand vous vous éloignez du centre les prix baissent. Il y a même des appart de 75 mètres carrés avec 2 salles de bains à louer …

      1. Concernant les prix, ce que tu indiques dans l’article – très bien fait, d’ailleurs, comme les autres 😉 – paraît correspondre à une chambre en colocation, ou à la rigueur des 1 1/2 ou 2 1 1/2 dans des quartiers excentrés. Si tu veux un appart en bonne et due forme, avec une ou deux chambres en fonction des besoins, difficile de trouver à moins de 650 ou 700 $ dans un quartier comme celui de Jean-Talon ou Rosemont-La Petite Patrie. Les prix s’envolent sur le Plateau ou dans le « downton » … Tout dépend effectivement si tu es de passage à Montréal, ou si, comme moi, tu y arrives pour t’y installer pour au moins 3-4 ans !

  41. Hello!

    Merci pour cet article et toutes ces infos :-).
    Dans un peu plus de 6 mois je déménage sur Montréal,
    notamment pour mes études.

    Lire ce genre d’article ne peut que m’exciter à l’idée de partir.

    Bonne continuation,
    Al

  42. Très bel article Bruno, j'adore cette ville également. Tu nous en donnes vraiment un bel aperçu, ça donnera surement envie à beaucoup de français d'aller y faire un petit tour. Merci à toi !

  43. Magnifique article c’est tentant, un jour je me lancerai a partir en vacance là bas et par la suite pourquoi pas y vivre 🙂

  44. j’ai bien lu cet article et je le trouve intéressant car moi même j’ai une proposition de vivre au canada plutôt une demande de mariage et si j’accepte la demande je vivrai à Montréal juste que j’ai peur car je connais rien de cette ville comme je ne sais pas quoi faire la bas car es qu’il parait que les diplômes ne sont pas reconnu la bas en plus je suis une arabe pas une européen donc tout ça me fait peur

  45. Ok la séparatiste, arrête de prétendre que le Québec est une entité séparée du Canada. C'est ridicule. Nous sommes tous et touses de canadiens. (Canadiens de Montréal, ça te dit rien?) et tu devrais en être fière. Il est vrai que le Québec possède une culture distincte dureste dj Canada. Le même peut être dit du Nunavut mais ils n'essaient pas de se séparer. De plus, le majorité des québécois ne sont pas daccords avec toi. La preuve, le dernier référendum. Tu peut rêver mais ne dit paz de conneries aux gens de ce site qui ne connaissent pas la situation.

  46. bonjour,

    Je voudrais savoir si ça était difficile pour toi d’obtenir un visa. Car je souhaiterais y aller dans le cadre de mes études mais mon compagnon non (il souhaite me suivre pour notamment refaire sa vie là-bas en quelque sorte) du coup l’obtention du visa sera plus compliqué pour lui?

    Merci d’avance.

  47. Je suis montréalais habitant à Paris depuis 18 ans. J’ai l’impression que les gens idéalise un peu (la pelouse est toujours plus verte ailleurs; )

    Renseigner vous bien, le cout de la vie y est très chère et perso j’angoisse de devoir y retourner un jour.

    Il y a plein d’activité gratuite à Paris, à montréal rien n’est gratuit (même pas le service en restaurant où il faut laisser des tips, ou les piknik electronic qui était jadis gratuit). La nourriture y est aussi hors de prix en, comparaison au salaire « NET », car sur un salaire moyen de 50k$CAN il vous en restera que la moitié prélévé directement à la source. Donc, en gros, il vous restera 20,000euro/an. Difficile de se payer des billets d’avions avec si peu. Surtout lorsqu’il vaut faut une voiture par personne car les déplacements deviennent rapidement compliqué.

    De toute façon, vos diplôme ne seront pas reconnu, vous aurez toutes les chances de commencer par travailler au salaire minimum avec 2 semaines de vacances par année.

    Frais Internet et téléphone les plus élévé au monde (180$/mois), et j’en passe.

    Vous êtes averti…vous risquez de tomber de haut.

    La Dolce vita, c’est en Europe, pas en Amérique !

    1. Hello Frank, merci pour cet avis différent, ca fait toujours plaisir.
      Je rigole un peu quand je lis qu’on ne peut pas se payer des billets d’avion avec 20.000 euros/an de salaire net. Un parisien qui gagne 1.500 euros bruts pourra s’en payer plus, peut-être?
      Perso, j’ai trouvé beaucoup d’activités gratuites à Montréal, pour ne citer qu’elles : Les trèèèès nombreux festivals d’été (Franco, Jazz, et j’en passe) ou encore les cinémas en plein air …
      Pour les déplacements, j’ai vécu 6 mois dans la ville et aucun soucis sans voiture, bizarre donc!
      Enfin : « De toute façon, vos diplôme ne seront pas reconnu, vous aurez toutes les chances de commencer par travailler au salaire minimum avec 2 semaines de vacances par année. » J’ai des amis français qui travaillent à Montreal. Pas de soucis de reconnaissance de diplome, et ils ont 3 semaines de vacances. Pour un premier job, c’est honnête!

      Mais ton avis reste intéressant à lire, donc GRAND merci pour ton retour 🙂

      1. 20,000euro par an est un salaire « idéal » correspondant à un job à 50,000$CAN. Donc bien au dessus de la moyenne montréalaise. T’es amis doivent tous être ingénieur, ce qui n’est pas le cas de tous le monde.

        6 mois a vivre dans un pays est peu (sans vouloir dévaloriser ton expérience). Mais lorsqu’il fait -20 en janvier et que tu est avec femme ou enfants ou que tu habite ailleurs que dans le quartier Latin (comme a st-leonard ou montreal nord) tout devient vite plus compliqué.

        Si c’est pour passer qq mois ou semaine, montreal est intéressant, mais pour y vivre, la plupart des francais que j’ai rencontré on un tout autre discours après 2 ou 3 années.

        Il suffit de regarder l’état de nos taxi, on voit bien que c’est une ville pauvre comparer aux taxi de l’europe (espagne inclut).

        pour être honnête, j’ai beau chercher, je n’ai jamais trouver quoi que ce soit de moins chez au Canada par rapport à l’europe (nourriture, télécom, vin/alcool, cinema, viande).

        C’est le prix à payer pour notre faible démographie il faut croire. Mais cela ne risque pas de s’arranger avec un tel cout de la vie et si peu de reconnaissance pour les diplome étranger (principalement dû à tout ces « Ordres » professionnels qui oblige les gens à retourner à l’école faire des équivalences).

        Je ne dit pas que tout n’est pas bien dans ce pays, mais tout n’est pas rose non plus.

        Une copine à moi à marié un cubain il y a déjà 20 ans. LE premier truc qu’il a dit en arrivant ici est : « tout est loin ! dès que l’on veut sortir de la maison, il faut une voiture, même pour un pain ». Il m’avait bien fait rigoler et m’a bcp appris em me disant cela.

        Ceci dit, il habitait vers henri-bourassa. Mais cela reste tout de même sur l’ile de montreal. Encore une fois, tout le monde ne peut pas habité dans le quartier Latin.

        au plaisir

        n’hésite pas si tu a d’autres questions. Je uis comme toi, j’aime bien partager et aider les gens à faire les bon choix ,)

        1. A un moment, surtout, il est inutile de comparer Paris, capitale française avec environ 10 millions d’habitants et Montréal, ville de 3 millions d’habitants. Encore HEUREUX que tu peux faire aussi des choses gratuites dans une capitale si puissante qu’est Paris, non ? 🙂
          Concernant le fait que je n’y ai vécu que 6 mois, je peux te l’accorder, pour autant, si tu suis un peu mes aventures, tu sais que j’y suis allé déjà 5 fois dans ma vie, dont deux fois en hiver et plusieurs jours. Le témoignage de mes amis reste aussi dans le même sens : Ce n’est certainement pas facile, mais on s’y fait.
          Et puis, concernant les salaires, je ne vais pas rentrer dans ce débat mais, au moins, à Montréal tu peux encore investir dans un appartement de qualité. Bonne chance à Paris …

          Concernant l’alcool pour un cinéma en plein air, bof, perso, je peux m’en passer (et encore heureux).
          Pour les distances, ayant vécu au Pérou ou encore en Chine, je m’y suis fait. Et je prends ca comme un avantage dans un sens : Peu de monde est prêt à parcourir les distances pour voir quelque chose, donc ca en fait plus pour moi 😉

  48. J’aime bien utiliser Numbéo pour faire des comparaisons de cout de la vie entre différent pays. Mais leur chiffres ne prennent pas en considération le fait que en Europe tout est TTC (toute taxe et pourboire inclus). Il faut donc rajouter 30% à tous les prix Canadiens sur Numbéo pour être juste dans nos comparaisons.

    Par exemple aujourd’hui, j’ai fait mes course à Paris. Avec 10 euro j’ai un poulet (3.29euro chez Auchan), bouteille de vin premier prix (1.73euro chez auchan) et 1kilo de tomate pour 1.29euro, et il me reste de la monnaie. à montreal j’en aurait eu pour 25$ et il aurait probablement fallu que je débourse 5.50$CAD de Bus pour le déplacement en bus aller retour. Alors qu’ici le ticket de bus/métro aller retour ne coute que 1.30 (donc 2.60 l’aller/retour).

    et comme le dollar canadien est une devise faible, il sera difficle de voyager à l’extérieur sans se ruiner. C’est la raison pour laquelle les Canadien voyage si peu (autre que pour aller à Cuba ou en république dominicaine 😉

    1. Et du coup ca prend aussi en compte le coût de l’appartement facilement doublé à Paris vs Montreal? Il est inutile de comparer une seule chose et pas le reste mon ami 😉
      Pour le dollar, ca, par contre, c’est sûr que ca vous aide pas à voyager 🙁

  49. ah oui, pour ton cinéma en plein air, il faudrait peut parler des maringouins québécois et du fait qu’il est interdit de boire de l’alcool à l’extérieur de chez soi (et des amendes astronomique qui en découle, encore une fois, les amande les plus cher au monde comme pour les PV de stationnement).

    Le festival de Jazz n’est pas forcément un bon éléments de comparaisons car c’est gratuit partout dans le monde. Par contre, il est à noter que toutes les scènes ne sont plus gratuites à Montréal, beaucoup sont payante depuis qq années (comme pour le PikNik électronique).

    à Paris, tout est encore gratuit. Je vais souvent me balader à paris Plage avec ma femme et on se fait un picnic (avec autant d’alcool que l’on veut) à la pointe de l’ile de la cité. Cout de la soirée sans maringouin : 0 euro !

    Un truc que j’ai découvert récemment et que je ne comprend pas (peut être que qq’un aurait une explication) : Lorsque j’achète du Whisky Canadien à Paris la bouteille me coute 11 euro (prix régulier) ou en promo à 7 euro (50% de rabais sur la 2eme bouteille chez monoprix). Je ne comprend pas pkoi on vend aux canadiens plus cher qu’au Français…énigme !

    Pour information :
    à 1500 euro par mois il n’y a pratiquement pas d’impot ou de charge car c’est considéré comme un salaire minimum, donc :
    1500euro/mois = 18,000euro par ans
    18,000euro = 27,000$CAD NET
    27,000$CAD NET = 54,000$CAD BRUT
    Donc avec 1,500euro tu aura l’équivalent d’un salaire de 54,000 Brut pour un travail sans grande responsabilité car au salaire minimum. Pour gagner 54K$CAD tu devras assumer d’importante responsabilité.

    (ca fait réfléchir)
    et ici tu aura 5 semaines de vacances au départ avec ARTT, ponts férié. En généralcela représente pour moi entre 7 et 9 semaines de vacances par année.

    1. Et c’est quand je lis « à Paris, tout est encore gratuit » que je me dis qu’il vaut mieux terminer le débat ici 😉
      PS : Pour les conges payés, je te l’accorde, la France c’est le PIED.

  50. Déjà, tu n’a pas filtrer l’échange…je te dit Bravo ! Tu est honnête. Je te souhaite bonne chance dans tes aventures et a tous les gens en recherches de leur idéal de vie.

    Bonne continuation 😉

  51. Salut a tous.
    j vais mettre mon petit grain de sel.
    J ai quitté la France en 2011 et donc ca va faire 5 ans que j habite au Quebec.
    Ambulancier en france avec les conditions de travail qui vont avec et le salaire deplorable (1500 en moyenne pour 200 heures de travail dans le mois) je m y suis pas pris a droit fois pour realiser mon reve de quitter la france et venir vivre ici.
    Et oui je gagne mieux ma vie au Quebec.
    J ai abord habite a Montreal comme beaucoup et depuis 2 ans je suis a Trois-Rivieres. Et oui je gagne 54000 par anne et non je suis pas ingenieur et je n ai qu un diplome AEC Technique Ambulanciere… mais je bosse au 911 !! avec des petits à cotes!

    Mais il est sur que j ai pas mis les pieds en france depuis 2011 et c est pas prevu que jy retourne.

    Il est certain sans parler d herbes verte chez le voisin, on compare deja son experience personnelle sur ce qu on avait avant… et ce qu on a maintenant. le resultat fait en sorte qu on reste ou qu on reparte !

    Moi je suis resté !
    Bonnes continuations et si vous venez en Mauricie, n hesitez pas a me faire coucou

  52. salut mathieu
    j’ai décidé de partir m’installer au canada je suis DEA depuis un an donc ca me parle !!
    Perso je me pose plein de questions en tant que maman celib avec mon fils de 6 ans .
    j’ai une grande force de caractere et une grande détermination, pourrais je communiquer avec toi stp.

  53. le canada pour moi c’est un rêve !! mais notre souci nous les maghrébins c’est essentiellement le froid 😛 Mais ça reste toujours une très belle destination pour visiter ou résider carrément ..

  54. bonsoir j’aimerai bien savoir les meilleurs cartier à Montréal et ce qui est mieux habiter dans les alentours de Montréal dans une grande maison ou un appartement dans la ville

  55. Bonsoir Bruno !

    Ha voilà un bel article qui fait plaisir ! Je cherche des informations pour l’expatriation, mais mon dieu c’est une galère il y a tellement de chose différente !
    Je souhaiterais m’expatrier avec mon mari et notre fils de bientôt 5 ans, donc dans la partie Francophone, à Montréal plus précisément !

    Mais, à mon d’avoir déjà de super jobs en France est-il réellement possible de partir ? Et surtout, comment faire pour obtenir un visa définitif ?
    Si tout va bien, l’année prochaine, nous partons en famille visiter Montréal afin de voir de plus près et surtout de nos propres yeux et ressenti si les choses nous conviennent. Les locations sont-elles chères pour un appartement ?? Niveau école, il y a bien des écoles françaises pour les petits ?

    Merci et belle soirée à toi,
    Je vais lire tes autres articles à ce sujet !
    Laura,

  56. En lisant les commentaires, tout le monde a des étoiles dans les yeux… Mais faut arrêter de croire que l’herbe est forcément plus verte à Montreal. Je m’explique.

    Tout d’abord parlons du pire : la santé !

    Mon dieu on se croirait revenu au moyen âge ! N’espérais pas un sytème de santé à la française. 1 québécois sur 5 n’as pas de médecin de famille et doit attendre plus de 15h au urgences pour voir un médecin généraliste. Si vous avez besoin d’une opération, vous serez appeler à n’importe quel moment! Si vous loupez l’appel c’est foutu! Vous passez à la trappe.

    Les assurances santé coûte environ 300$ par mois pour une personne seul et elle ne rembourse pas tout loin de la !

    Le racisme : certe il est encore assez caché, mais il y’a de plus en plus de français sur Montreal et les montréalais commence à saturé et devenir raciste !

    Le coût de la vie : oui le logement ne coûte pas grand chose, mais la nourriture, la téléphonie, l’Internet, le fait de repayer son permis tout les 2 ans (et oui), les assurances santé hors de prix et les TAXES ! Et oui le Québec est la province la plus taxé d’Amérique du Nord ! Ils n’ont pas grand chose à nous envié de ce côté là !

    Le travail: et bien il est difficile selon certain métier de trouver du boulot. Meme dans les métiers en recherche comme les médecins et les infirmiers ! En effet ses emploi répondent à un ordre la bas et vos diplôme français ne seront que peu reconnu. Vous devrez repasser par leurs universités ! De plus il privilégie les québécois avant les etrangers (normal me direz vous).

    Les parisiens vous vous plaignez du RER et du métro parisien ? Et bien vous allez l’adorer après Montreal ! Metro jamais à l’heure ! Supprimé toute les 10 mins !… Hallucinant !

    Les top :

    Les québécois sont gentil, facile à aborder… Mais attentîon il est beaucoup plus facile de devenir ami avec des francais la bas qu’avec des québécois. En effet ils n’ont pas le meme humour, se fâche très vite si vous les taquiner et vous oublie facilement.

    Les paysage sont magnifique et le pays très vaste ! Idéal pour des vacances ! (Attentîon 2 semaine de congés au Canada seulement)

    Montreal est un choc culturel ! Y vivre 1 ans oú 2 ans peut être cool. Sur le long terme mieux vaux bien y réfléchir ! Quand vous tomberez malade, vous retournerez (comme beaucoup de francais immigré la bas) en France pour vous faire soigner mais n’aurez plus le droit à la secu française donc vous payerais tout !

    Je ne serais que conseillez Montreal pour passage mais pas pour y vivre sur le long terme !

    Enfin le chômage est en forte hausse sur Montreal et se rapproche du chômage français !

    Si vous avez une bonne situation en France, je vous conseillerez de rester en France ! Vous ne trouverez pas un travail facilement surtout sans expérience au Québec ! (Je suis RH et je connais très bien pour y avoir ete 5 ans RH la bas ! On privilégie les québécois et ceux meme si vous sortez d’HEC Paris par exemple.

    Pour des études c’est génial ! Mais pour y vivre réfléchissez vraiment. Partez 6 mois en repérage je pense que c’est un impératif et surtout en hiver (tout le monde ne supporte pas le froid québécois).

    J’espère que cela vous aidera et vous permettra de ne pas arriver avec des étoiles dans les yeux et de tomber de haut au bout d’un certain temps !

    Montreal est extra pour les étudiants. Une fois que vous travaillez, que vous payer des impots, que vous avez une famille ! Bah perso la vie est plus simple en France pour ma pars !

    Le seul conseil que je peux vous donnez c’est : réfléchissez bien ! Et ne partez pas sur un coup de tête. L’expression «on sait ce que l’on perd mais on ne sait pas ce que l’on récupère» est de mise ici.

  57. Tu me fais redécouvrir la ville de Montréal d’un autre œil ! Quand on est né ici, on a souvent tendance à voir le négatif alors qu’il y a tant de belles choses à voir. Nos hiver sont  »frettes » mais quand on y pense, on y vit très bien ! 😉

    Merci, ça fait toujours du bien !

  58. Hello tous le monde! J’aime cette façon de chanter les pieds dans la merde qu’on les français… Je suis suisse et j’habite en Thailande depuis deux ans. Avant de partir j’ai eu le malheur de venir sur la toile me renseigner… Grave erreurs! Seul ta propre expérience peut réellement te donner un vrai avis! Comme on dit: on parle toujours des trains en retard mais jamais des trains à l’heure! Oser, bouger… Parter des chantiers battues et la vie vous le rendra ! Abe

  59. Bonjour,

    Nous sommes deux étudiantes en communication à l’ISTC et nous partons pour 5 mois à Montréal pour étudier à l’UQAM.
    C’est l’occasion de vivre l’aventure d’une vie alors on veut faire les choses bien ! C’est pourquoi on cherche un collocation avec des personnes de différentes nationalités.
    En espérant que vous pouvez nous renseigner à ce sujet,
    Bien cordialement,
    Manon et Sarah

  60. Bonjour,

    Merci pour votre site, il est super bien fait et ça me donne encore plus envie d’y aller.
    Nous souhaitons mon ami et moi, partir un an au Canada, plutôt Montréal ou Toronto pour y travailler.
    Seulement il y a tellement de choses à faire, de démarches, je me sens un peu perdue. J’ai besoin de trouver un emploi avant, mais à distance est-ce possible?
    Le visa, le passeport, le permis voiture, le logement, les CV… ça fait un peu peur tous ça et j’ai peur d’en oublier.
    Mais nous sommes déterminés à partir pour septembre prochain. Est- ce assez pour s’organiser?
    Merci pour votre aide

  61. Bonjour à tous ,

    je pars fin janvier pour finaliser une embauche. Mais plusieurs questions viennent à moi .
    – La loi de juin 2016 concernant les emplois à des personnes parlant le français , facilite t elle pour avoir un visa ?
    – Mon emploi serait à Boucherville , connaissez vous des bien immobilier à louer ou des agences comme en France ?
    – Ne vaut mieux t il pas acheté ?
    – Mon épouse est psychologue et nous aimerions partagés les expériences de psychologue française ayant passés les équivalences Quebecoise ?

    Merci de votre aide

  62. Bonjour
    Nous sommes en plein projet de construction de notre maison mais l idée de vivre au Canada nous traverse l esprit…
    Mon mari travaille à la SNCF pour ma part je suis en reconversion professionnelle,nous vivons avec nos deux enfants de 14 et 12 ans.
    Ce sera un sacré changement pour tous si nous vivons là bas mais avant de partir(nous sommes seulement en train d y réfléchir),nous aimerions nous renseigner surtout au niveau professionnel,à savoir si mon mari gardera le même poste et connaître les coûts de la vie également.
    Le type de collège et lycée pour les voies similaires (ou pas).
    Auriez vous un site adapté à mes demandes svp?
    Merci pour toutes vos infos,vous nous faites déjà voyager

  63. Bonjour, je suis étudiant en Arts et je compte me diriger dans les métiers du graphisme (design, infographie, game-designer, web-designer) etc ..
    Je comptes voyager cette année, j’ai quelques amis qui habitent à Montréal et j’aimerai y aller pour une bonne durée (2 semaines seraient pas mal).
    Le truc c’est que, j’aimerai bien y habiter pour y faire mes études et peut-être même travailler là bas, néanmoins, comment ca se passe ?
    Pour partir pour les études, je ne connais rien, ni les écoles, ni le système des diplômes et des études, apparemment il faut un certain budget pour partir là bas .. Peux tu m’éclairer ? Merci 🙂

  64. Super Article
    Moi je fais des démarches pour y aller d’ici là, certes je ne suis pas du genre à me dire que la vie sera parfaite ou toute rose mais je sais que ma situation sera mieux avec ce nouveau départ et que je pourrais réaliser un grand rêve en tentant le coup.

  65. bonjour
    merci pour cette mine d’or de renseignements, plus d’hésitation, nous allons y faire « un tour »aux vacances de la toussaint et à l’issue, nous déciderons de nous y installer ou pas
    nous avons 2 enfants jeunes (19 et 14 1/2) et avons de moins en moins envie de les faire grandir en france et de plus en plus envie d’aller au quebec chez « nos cousins, on a besoin de convivialité et de chaleur….humaine !!!
    bref, pour nous proche de la retraite, nous projetons de tenir un bed and breakfast si possible et un de nos enfants est nageur de très bon niveau, on aimerait avoir des pistes pour l’équivalent d’un sport études natation la bas
    si vous pouvez nous renseigner, ce serait super
    merci d’avance

  66. Bonjour,

    J’ai le projet de vivre a Montréal entre 5 et 6 mois par an a ma retraite. Plutôt dans le village.
    Quel serait d’apres vous les difficultés? Dois je avoir une autorisation speciale?

    ps: votre blog est une mine d’info merci a vous

  67. Trop bien cet article, je pars demain à Montréal pour rester 1 mois en vacances dans ce pays, trop hate de découvrir, j’aimerai bien y vivre un an mais je ne pas trop a qui m’adresser ou faire les démarches, je vais demander sur place mais si tu peux m’aider à savoir quoi faire pour un visa etc

  68. Bonjour,

    Pensez vous qu’il est possible de trouver su travail la bas, je suis assistante dentaire?
    J’ai 29ans je ne parle pas du tout anglais je maitrise plutôt l’Espagnol portugais à vrai dire.
    Mais Montréal m’attire beaucoup.
    Je pense partir déjà découvrir la ville mais je ne pourrais pas me faire une idées au niveau du travail
    travail.
    J’ai un petit garçon de 4 ans, l’intégration se fait elle bien l’as bas?
    Quelles sont les démarches?
    Merci d’avance
    Elo

  69. Bonjour, merci pour votre article.

    J’ai toujours rêver d’aller vivre au Quebec, mais pas aussi simple, je me pose pleins pleins de questions….
    Mon mari a eu la chance d’y aller en vacance avec son école et lui aussi était tombé amoureux de ce pays.
    On n’en parle que de temps mais j’ai vraiment envie de tout quitté et recommencer une nouvelle vie avec ma famille, ça ne me dérange pas de tout quitté, nous n’avons pas d’amis en france juste de la famille et puis même si on part il y a internet skype, viber, whtasapp, on pourra toujours se parler.

    Mais je me dit que pour des gens comme nous ça reste plus difficile que pour les autres…
    Mon mari est maçon, il conduit également les engins de chantier mais je ne pense pas qu’il trouvera du travaille aussi facilement la bas car des maçons il y en a, à perte de vue et moi j’ai juste un diplôme de tailleur dans la mode… ( de plus actuellement je ne travaille pas )
    nous avons également 5 enfants en bas âges, donc plus compliqué … :/
    Un autre soucis nous sommes musulmans et j’ai peur qu’il n’y est pas d’épicerie halal ou des mosquée….
    j’aurais besoin de conseil s’il vous plait ?
    Est ce que les diplôme obtenu en France marche au Quebec ?

    Merci d’avance

  70. Bonjour,

    Je rêve depuis des années d’aller vivre au Canada. Je suis danseuse et comédienne et je voudrais m’y installer pour au moins un ans d’ici l’été 2019 ou 2020. Seulement je suis danseuse et comédienne. Si je veux y aller c’est pour travailler. Je pensais déjà trouver une compagnie depuis la france avant d’y aller. Savez vous comment ça se passe financièrement pour les artistes interprètes à Montreal? C’est très différent de la france? Les visa sont il accessible ?

    Merci pour votre site internet. C’est précieux de pouvoir lire des gens qui voyagent 🙂

  71. Après avoir vécu 4 ans a New York, j’ai eu envie de voir autre chose. Le Canada me semblait une bonne destination. Mais j’ai l’impression que c’est plus difficile de partir des États Unis au Canada que te partir de la France au Canada. Pour le moment je suis toujours à New York mais je voulais savoir quelle procédure faut t’il entreprendre pour pouvoir aller vivre quelques années au Canada ?
    Ps: j’ai déjà un visa américain mais valable au État Unis je sais pas si je peut l’utiliser pour le Canada.
    I need help please!

  72. Bonjour,

    J’ai prévu de passer 6 mois voir 1 an à Montreal l’année prochaine avec mon copain qui lui, est encore en étude. Sais-tu si c’est compliqué de trouver une université pouvant l’accueillir? Pour ma part je travaille en hôtel, j’imagine qu’il ne se me sera pas si compliqué de trouver dans ce secteur?

    Bonne journée, et merci pour tes articles!
    Aziliz

  73. Bonjour,
    Je suis tunisienne de 42 ans je suis célibataire et je gère ma propre société, ça me tante de partir vivre au canada tout en débutant avec la reprise des études , cependant j’ai des peurs surtout concernant le climat du moment qu’ici en Tunisie c’est presque toujours ensoleillé et puis être seule c’est pas dur ??????

  74. Bonjour à tous!

    Pour ceux ou celles qui seraient intéressés(ées), je souhaiterais tenter l’expérience de vivre un an ou plus à Montréal ( tester dans un premier temps pour voir si ça pourrait correspondre à l’idée que je m’y fais). Pas dans l’immédiat bien sûr mais d’ici un an ou deux. J’y suis allée en vacances et j’ai pas mal accroché. Évidemment, y vivre, c’est une autre histoire mais je sature de ma vie en France ( pourtant j’habite dans le sud au bord de la mer!!). Je vais bientôt divorcer, mes enfants sont grands et plus rien ne me retient ici. Je bosse dans la sécurité, surveillance humaine et vidéosurveillance. Le problème majeur est de trouver un boulot dans ce domaine mais je ne m’inquiète pas pour le reste… et je reste optimiste !Si quelqu’un est intéressé pour une colocation, ne pas hésiter à me contacter pour apprendre à se connaître… J’ai bientôt 44 ans ( c’est très bête de préciser ce que je m’apprête à écrire mais…je ne les fais pas du tout)
    Au plaisir…
    Soso

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.