Que visiter en Islande : 5 lieux à ne pas rater !

Le 3 Octobre 2015 a été un jour marquant pour moi. D’abord, parce qu’il sonne le début de l’aventure américaine (je pars vivre à New-York pour plus d’un mois) mais aussi parce que j’ai eu la bonne idée de prendre un billet d’avion via la compagnie aérienne Icelandair qui propose des stop-overs gratuits à tous ses passagers.

Ok, mais un stop-over, c’est quoi ? C’est simplement une escale plus ou moins longue entre deux vols. Dans le cas d’Icelandair, pour être concret, on vous propose de vous arrêter jusqu’à 7 jours gratuitement en Islande, sans aucun frais supplémentaire sur vos billets. On peut donc facilement réaliser du «2 voyage en 1», et c’est exactement ce que j’ai fait de mon côté pour une durée de 3 jours avant de m’envoler vers la grosse pomme. Ca marche aussi pour des destinations comme Chicago, Washington, Montréal, Toronto… Franchement, un énorme bon plan. N’hésitez pas à consulter le site d’Icelandair si jamais cela vous intéresse (il y a même une rubrique Stopover). La compagnie propose des billets à prix attractifs, et, surtout, on peut prendre 2 bagages de 23 kilos avec nous, ce qui m’a clairement intéressé avec tout mon matériel photo/vidéo à trimbaler ! 🙂

Revenons-en donc au principal, l’Islande. Je vais vous le dire tout de suite : Bien entendu, 3 jours, c’est trop peu. Je ne pourrais pas vous dire tout ce qu’il faut faire dans ce magnifique pays… Je vais donc me contenter de vous conseiller plus que tout 5 lieux qui m’ont vraiment plu lors de mon séjour dans ce pays si proche mais pourtant si dépaysant !

L’avion crashé au milieu de nulle part : Le DC3.

Une véritable claque. Cet avion, dont le crash remonte à plus de 40 ans, se situe à quelques centaines de mètres de la mer et au plein milieu d’une plage de sable noir qui rajoute un contexte exceptionnel à cette localisation. Ce lieu sera bien sûr parfait pour les photographes en herbe, comme pour les curieux. On ne peut y accéder qu’en voiture, et trouver l’endroit peut être un poil compliqué.

La route pour se rendre sur le lieu du crash est lunaire !
La route pour se rendre sur le lieu du crash est lunaire !

Pour autant, cet article (en anglais) explique parfaitement bien comment se rendre sur place. Justement, sur place, nous étions à peine 3-4 voitures, alors que cet endroit mérite clairement le détour à mon goût. La preuve en image :

L'arrivée devant l'épave... Magique!
L’arrivée devant l’épave… Magique!

Le cratère de Kerio

 

Enorme surprise que ce cratère. Je n’avais jamais vu de photo (en tout cas, je ne m’en souvenais pas) et j’étais proche de le zapper de mon itinéraire… Quelle bonne idée j’ai eu que de finalement y passer ! Le lieu est tout simplement magique, et très facilement accessible à pied en plus de cela, ce qui rassurera les moins sportifs d’entre vous.   Le cratère est aujourd’hui rempli d’une belle eau bleue qui change un peu de couleur selon notre situation sur le cratère : D’un bleu turquoise, vous passerez au bleu foncé ! Les amateurs de photographie apprécieront bien entendu ce lieu et toutes les possibilités qu’il peut offrir.   Notez que l’entrée est payante, mais à un prix dérisoire : 3 euros par personne. Honnêtement, foncez, surtout que je n’y ai pas vu énormément de touristes !   Le lieu du cratère :

Les Geysers de … Geysir

 

Lieu plus connu donc forcément plus touristique, il n’en reste pas moins un immanquable de votre visite en Islande. A Geysir, vous trouverez un nombre assez impressionnants de Geysers, qu’ils soient en activités ou non. D’ailleurs, on doit le nom « Geyser » au plus grand du nom située dans cette ville, et qui s’appelle donc … Geysir. Logique ! Vous trouverez notamment sur place un geyser assez imposant et actif. Il s’appelle Strokkur et explose toutes les 5 minutes environ à une hauteur de 20 mètres. Ca fait de ce dernier le geyser le plus actif d’Islande, rien que ca! Le grand Geysir, de son côté, n’est que très rarement en ébullition… Mais vous le remarquerez à coup sûr si c’est le cas, puisqu’il expulse des jets à 80 mètres !

La Cascade de Skogafoss

cascade-islande Je crois que je n’ai jamais autant vu de cascades autour de moi qu’en Islande. Et certaines sont vraiment splendides. Je pense bien sûr à l’imposante Cascade de Skogafoss qui est appréciable d’en bas mais aussi via un petit escalier qui vous emmènera juste au dessus et à côté de son débit impressionnant. Je vous conseille bien sûr de monter cette centaine de marches et de profiter du spectacle offert par Mère Nature ! Encore une fois, les photographes apprécieront. La preuve en image :

No words needed for this place. #skogafoss #mystopover #iceland #icelandtravel @icelandtravel Une photo publiée par ! Bruno Maltor (@afrenchtraveler) le

La Cascade de Seljalandsfoss

 

Autre cascade à ne rater sous aucun prétexte et assez proche géographiquement de la Cascade de Skogafoss, la Cascade Seljalandsfoss a l’avantage d’être visible par derrière, ce qui rend le lieu vraiment unique et intéressant ! Dois-je encore préciser que les photographes vont bien s’amuser…?

Bien sûr, des dizaines d’autres lieux peuvent mériter de figurer dans cette liste, comme le célèbre Blue Lagoon, situé à seulement 15-20 minutes de l’aéroport et ou vous pourrez vous détendre tranquillement avant de décoller. Cette activité est réputée et beaucoup de voyageurs passent par là-bas… Mais le prix trop élevé à mon goût ne m’a pas du tout motivé (comptez 40 euros, quand même). D’un point de vue pratique, je vous conseille de louer une voiture afin de vous déplacer, vous serez alors beaucoup plus autonomes ! Certaines agences proposent d’ailleurs des packages « voiture+hotel » qui peuvent intéresser, à l’image d’Iceland Travel.

Enfin, j’ai trouvé que le coût de la vie sur place était certes élevé, mais je m’attendais à pire après avoir lu certains commentaires sur le Web. Forcément, quand on part en Islande, on sait que l’on va payer plus cher qu’en Thaïlande ou en Bolivie, mais le coût m’a semblé être plus ou moins similaire à notre douce France par exemple.

Vous l’aurez compris, l’Islande regorge de lieux magnifiques à découvrir et j’ai vraiment été conquis en l’espace de 3 petits jours. Une chose est sûre : Je vais y retourner rapidement. Mais pas en Octobre… Le temps y est vraiment capricieux (pluie & vent presque tout le temps).

Je vous conseille donc d’y partir en juin, juste avant la saison touristique, pour profiter de ces magnifiques paysages tout en ayant du beau temps et peu de monde sur la route 🙂

Fondateur du blog
  1. J’en ai fait 3/5 ! Seljalandsfoss est magnifique à voir au printemps et par beau temps, elle a ce quelque chose de féérique qui m’a beaucoup plu <3

  2. Bon, ça c’est parce que tu n’as pas eu le temps d’aller très loin de Reykiavik! Car sinon la plage noire parsemées d’icebergs de Jökulsarlon, la rangée de cratères à perte de vue de Lakki, les fjords sauvages de l’ouest ou les environs du lac Myvatn ne manqueraient pas de ta liste…

    1. Je n’en doute pas, je parle bien ici de MES coups de coeurs, réalisés en l’espace de 3 petits jours, donc je note avec beaucoup d’intérêt tes coins conseillés pour mon futur voyage en Islande 😀

  3. Ces photos me donnent encore plus envie de visiter ce magnifique pays qui comme tu le dis n’est pas si loin!
    Super plan le stopover, j’en avais jamais entendu parler, c’est malin également pour le tourisme du pays!

  4. Quand on goûte à l’Islande, on ne s’en remet jamais vraiment.
    Bientôt 10 ans que j’ai sillonné les routes de la petite île sauvage et rebelle mais les images sont toujours intactes, le parfum de soufre toujours présent et l’atmosphère très mélancolique et secrète toujours palpable.
    Merci pour les photos qui raniment chez moi quelques douces sensations.

  5. Bonjour j’aimerai partir en Islande avec des amis mais on hésite avec des voyages organisés et le risque de pas voir ce que l’on veut ou de le faire en 4×4 que me conseillez vous? Est ce qu’il est facile de se perdre car j’avais entendu dire qu’il fallait un guide? comment avez vous fait? Si oui où avez vous trouvé un guide?

  6. Bonjour Bruno,

    En espérant te croiser à Praguer, je me documente pour l’Islande !
    Tu avais louer une voiture pour voir ton top 5?

    A bientôt

    Amandine

  7. Bonjour,
    Je ne peux résister à l’envie de partager mon expérience… récente : 8 jours en Islande en mars 2017!!
    1er point notable: quel bon choix de partir à cette période. Nous avons eu un super temps (froid mais sec et ensoleillé), il n’y avait que très peu de touristes et nous n’avons pas été géné par la neige (mais il en restait assez pour voir des paysages magnifiques et visiter les caves formées par les glaciers).
    Nous avions loué un 4×4, et opté pour un road trip à l’ancienne avec une carte Michelin. Résultat: impossible de se perdre vu qu’il n’y a qu’une route principale qui fait le tour de l’île… et la carte permet de se repérer facilement sur les axes secondaires qui mènent à certains sites remarquables ou point de départ de randonnées.
    Enfin, logement en Airbnb parfait Les gens sont très gentils, très accueillants et nous nous sommes sentis chez nous, en sécurité pendant tout notre périple.
    Je m’arrête là… c’est déjà bien long, mais n’hésitez pas si vous voulez plus d’infos!!

    1. bonjour j’aimerai partir prochainement en islande avec mes deux grands garçons pouvez vous m’en dire plus sur les airbnb où vous vous êtes arrêtée? Une idée du circuit que vous avez fait si c’est possible? et la location du 4×4 a t’elle été chère? Merci

    2. Merci beaucoup pour toutes ces informations précieuses. Avec deux amies nous souhaitons partir fin février-début mars 2018 afin de faire le tour de l’ile. Clotilde je te remercie de me rassurer car en lisant ton commentaire je me rends compte qu’il y aura moins de neige donc possible en voiture. As tu des incontournables à nous conseiller? J’ai vu que vous aviez dormi en AIR B AND B et je voulais savoir si tu avais des lieux précis – Hotes précis car nous voudrions également utiliser ce moyen. Encore une dernière question, quelle agence de location de voiture avez vous pris? et quel a été votre budget? merci beaucoup par avance
      Marion

  8. Bonjour,
    Ces photos me font rêver. Je compte aller en Islande au mois de Mars 2018. Les routes sont-elles praticables ?
    Quels conseils me donnez-vous ? Niveau budget que faut t’il prévoir ? Quelles températures il y avait ? Je suppose qu’il faut prévoir du chaud !
    Je n’avais pas pensé à prendre en AirBnB. Merci pour l’info !

  9. Bonjour,
    Merci pour ce récit de voyage et je confirme que ce pays est magique.
    Nous sommes partis début mars et c’est une super période car encore de la neige mais possibilité d’emprunter les routes sans problème, des belles et longues journées (nuit tombe vers 20h00) et le plaisir de voir des aurores boréales….spectacle magique!!!!
    Nous sommes partis 4 jours et avons fait de très belles visites. Amoureux de la nature, foncez.
    Nous nous sommes aussi offerts (cher mais quel souvenir) une sortie snorkeling au dessus de la faille de Silfra. Eau à 2 degrés mais équipement protège bien. Une visibilité à plus de 100 mètres et eau d’une pureté incroyable.
    Merci Bruno pour cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.